Débuter en vélo de course

J’ai commence a pratiquer le cyclisme. Eh oui, avec un vélo de route. Pour moi qui était habitué au VTT et dans mon enfance à un peu de BMX.

Cela n’a rien à voir. Mais vraiment une belle découverte.  C’est vrai que le VTT est confortable, et surtout qu’on peut pratique dessus sur tous les terrains. Mais le vélo de route apporte quelque chose d’important : une sensation de vitesse, de légèreté et de rapidité totalement différente, absolument incomparable.

Et pourtant, tout un processus pour bien appréhender cette nouvelle activité sportive.

A savoir que le cyclisme est un sport porté, donc les blessures sont plus rares que pour la course à pied (plus traumatisant à cause des chocs répétés). Pour moi qui  est assez lourd, c’est plus rassurant.

Par contre, le type d’effort est très différent. Essayez une montée à 5% pendant 2 ou 3 kilomètres et vous verrez !!

Avant de se lancer dans le cyclisme, première étape, spinning.

Avant de se dire qu’on va investir dans un vélo, testez tout d’abord le cyclisme. Le spinning en salle de sport va aider à faire tourner le machine. La machine des jambes et des moulinets. Et ce sur plusieurs rythme. assis en mode échauffement, debout en mode grimpe, assis/debout en mode alternatif, tout est bon. Le plus important est d’ajuster la résistance du vélo de salle pour aller au bout de la séance.

Il y a les séances en groupe qui sont toujours assez ludiques, mais il y a aussi les séances en solo quand le groupe n’est pas dispo ou qu’il n’y a pas de cours. Je vous recommande les cours de “Train with GCN” qui sont au top avec de très nombreuses séances de 15 à 60 minutes. Certaines sont vraiment hard, il faut bien les évaluer avant de les lancer.

Quelques exemples de séance de spinning / RPM

Pour ma part, j’en ai trouvé quelques séances qui me semblent adaptés :

séance de 20 min fractionné court (30 secondes par fraction)

séance de 25 minute fractionné court aussi

séance de 45 minutes : fractionné court au seuil

séance de 60 minutes en fractionné long (3 min par fraction)

Avec ce genre de séance de spinning, que ce soit en groupe ou en solo, j’ai pu sans trop de souci faire mon premier triathlon Sprint.

En terme de matos, il faut simplement (à part la salle de sport avec vélo et douche) des vêtements de sports (normal me direz-vous) et des écouteurs pour les séances solo pour mieux s’immerger dans l’ambiance.

Commencez par un vélo de route d’occasion en aluminium

 

Aucun intérêt d’aller mettre un gros budget pour un premier vélo. Il vaut mieux économiser sur le vélo et investir sur les accessoires (voir paragraphe suivant).

De plus, il faudra faire des choix importants pour son premier vélo. Aller sur de l’occasion vous permettra de prendre des risques (puisque vous ne savez pas) sans trop investir. Le conseil complémentaire est de vous assurer que votre vélo d’occasion pourra se revendre lorsque vous voudrez passer à un modèle plus sérieux.

Et le choix est vaste : CLM (contre la montre), endurance, cyclosportif, montagne, etc.. Alumium ou Carbone ?

Prenez donc le temps de vous y faire. Rien ne presse à ce moment

Mes premiers vélos étaient juste empruntés. Ce n’est pas un problème. Au contraire, cela permet de pédaler en faisant très attention à votre monture. et donc de ne pas trop la pousser à fond.

Après quelques sorties, on peut rapidement déjà se familiariser avec les données des vélos à l’achat, à savoir les dimensions.

Il y a, à mon sens, 2 dimensions importantes pour nous les débutants : la hauteur et la longueur.

La hauteur se règle avec la hauteur de selle, et dans l’absolu il faut se dire que la bonne hauteur est surtout la hauteur confortable sur les 2 aspects du vélo :

  • confort en pédalage : pédaler sans tendre sa jambe à 100 %
  • confort à l’arrêt : cela ne veut pas dire poser le pied dans toute sa longueur, mais plutôt poser le pied suffisamment pour être en équilibre et ne pas tomber.

Vous trouverez sur internet des tutoriels qui vous expliquent la hauteur de selle sur la base de l’entrejambe par exemple. Cela ne sera pas évident pour débuter. Par contre, pour votre vélo en achat et qui va durer, je vous recommande d’utiliser ce type de valeur. Vous en saurez d’ailleurs plus puisque vous aurez quelques dizaines/centaines de kilomètres dans les roues.

Sur la longueur, il faut se rappeler du principe de confort. Il ne faut pas que le dos soit tendu, ni rond. Sur un vélo de location ou d’emprunt, vous pouvez sans trop de souci régler le cintre (ou le guidon) jusqu’à arriver à un réglage optimal.

Ces 2 paramètres de réglages vont évoluer bien sur dans le temps avec la longueur de vos sorties. Une première sortie balade de 20 ou 30 minutes en VTT sur route en plat n’a rien à voir avec une sortie de 1 heure en mode vallonnée sur terrain rocailleux ou sabloneux.

Les accessoires nécessaires pour votre premier vélo de route :

C’est tout un monde, très largement différent du monde de la course à pied.

On va pouvoir utiliser quelques objets, mais la plupart seront tout nouveau.

Ce qu’on va réutiliser :

  • montre cardio fréquence
  • bidon d’eau
  • lunettes de soleil
  • le ravito (gel par exemple)

Les nouveaux :

casque vélo : obligatoire dès votre premier tour de pédale. Ne lésinez pas sur votre sécurité.

chaussures avec cale : très utile pour une bonne efficacité de pédalage. Il faut prévoir un temps d’adaptation et savoir que des chutes arriveront (les chutes ne sont pas dangereuses, juste déconcertantes). J’ai commencé perso pour mes premières sorties en mixte : pied droit chaussure avec cale et pied gauche espadrille sans cale, le temps de m’habituer.

cuissards : sans doute l’un des aspects les plus importants. Dès que l’on commence les sorties longues de plusieurs heures, les douleurs du popotin vous inconfortent significativement. Voir même en mettre 2 l’un sur l’autre. Sion, allez rapidement sur du haut de gamme, surtout si vous êtes lourd comme moi.

 

teeshirt (différent de ceux de la course avec leurs poches à l’arrière) : j’ai commence avec decathlon. Ca me semble suffisant pour l’instant

  bidon d’eau (1 n’est pas suffisant). Vu le temps des sorties, cela peut être utile qu’elle soit isotherme

gants vélo : avec des renforts au niveau des paumes pour le confort de saisie du cintre. Elles aident un peu à amortir lors des chutes. A ne pas négliger

pompe à vélo : utile pour vérifier la pression des pneus avant chaque sortie, de préférence avec indicateur de pression.

kit réparation vélo pour crevaison : pompe compacte, chambre à air, rustines, clés, crochet (pour séparer le pneu de la jante). Tant que vous n’avez pas crevé en pleine campagne, vous ne comprendrez pas pourquoi vous devez vous encombrer de ce matériel. Une fois que vous aurez vécu cette expérience, vous doublerez les précautions, j’en suis sur

 

lumière rouge pour la visibilité : en générale les habits de vélo sont de couleurs voyantes. Mais un petit coup de main lumineux à l’aube ou au crépuscule est utile

 

câble métallique et cadenas pour pouvoir laisser votre vélo quelques minutes dans un endroit sans craindre qu’il disparaisse (quelques minutes, pas pour la nuit, nous sommes d’accord)

Très bientôt, un nouvel article sera posté pour vous parler de l’entrainement d’une manière générale en cyclisme pour les poids lourd.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *