Fasciite plantaire ou aponévrosite plantaire

Fasciite plantaire ou aponévrosite plantaireL’aponévrosite plantaire se caractérise par une douleur en bas du pied, dans la portion qui n’est pas directement en contact avec le sol. Si vous ne l’avez pas eut, eh bien c’est super. Par contre, finissez quand même cette lecture puisque cela pourra vous aider dans le cas (très improbable j’espère) qu’un jour vous ou un de vos proches y soit confronte. Si vous l’avez eut, laissez moi un petit commentaire pour me dire si vous l’avez vécu comme cela également 🙂

Attention, mon objectif n’est pas de vous faire un cours de médecine sur cette inflammation ou de vous donner les causes (c’est un ensemble de choses) ou d’éventuel traitement magique (autre que le repos). Je ne fais ici que raconter mon expérience, comment je l’ai eut, ce que j’ai fait pour la guérir et comment je vais adapter mon entrainement pour ne pas me reblesser. Si vous chercher autre chose, vous trouverez surement votre bonheur dans les liens ou les vidéos que je partage en bas

 

Comment je l’ai eut :

Périostites tibiales (aponévrose du tibia)

Les périostites tibiales vont par 2.

Cette gêne touche à la fois le tibia droit et le gauche.J’ai commencé à la ressentir après une course sur route de 10 km fin février. Les raisons de cette blessure ? Essentiellement les chaussures. Je cours avec des Asics Gel Fujitrabuco4 (voir article sur mon matériel en course à pied), essentiellement en forêt et pour les courses en ville. Elles sont très bien mais j’ai ressentis les douleurs au bout de 350 – 400 km. Il faut dire qu’après avoir cherché, je me suis rendu compte que ce modèle Asics est plus pour les légers. Du coup, j’ai compris ma blessure : je cours avec une chaussure trail sur goudron. sur les 400 km environ, j’ai dut faire environ 100 km sur goudron. C’est pas énorme, c’est vrai. Sauf que je suis lourd et que donc l’amorti a du s’en ressentir.

Bref, la périostite (shin split en anglais) est appelé médicalement aponévrose du tibia. Sans rentrer dans les grandes explications que vous pourrez trouver ici par exemple :

Retour de blessure et premières courses

Après mes derniers épisodes sportifs :

Je me suis remis donc à la course à pied en forêt.

taping talon d'achile suite blessureLe plus important à ce moment est d’avoir eut le OK de mon médecin sportif. Il m’a fait un taping sur le tendon d’achille pour accompagner ce premier effort. Au passage un bon article sur le taping : http://www.revmed.ch/rms/2009/RMS-212/Bandages-adhesifs-elastiques-de-couleur-description-et-application-pratique

Mon objectif est simple : reprendre la course. Mais surtout ne plus me blesser.

D’abord une préparation mentale avec des recherche sur Internet sur les erreurs à éviter et les must do :