Forest Run Bouskoura, une deuxième édition 2017 haute en couleurs

Le Forest run est pour moi important puisque c’est mon premier anniversaire de coureur avec dossard. Eh oui, le Forest Trail de 2016 a été ma première course.
Je voulais donc faire absolument cette course, pour mesurer mon évolution.

Ma préparation :

En fait pratiquement aucune préparation vraiment sérieuse. depuis cet été, et à part les sorties longues du samedi, rien de vraiment adapté à une progression. C’est tout juste si je maintiens un peu le niveau.

A la base, je voulais travailler cette échéance pour faire mon premier chrono de moins d’une heure. Mais sans entrainement adéquat, j’ai réadapté mon objectif.
Du coup, mon objectif n’étant plus de faire un record perso, j’ai décidé de me fixer un autre challenge.
Courir 3 courses en 4 semaines. A mon rythme bien sur, sans aucun objectif de temps, juste les finir. Et pas n’importe quelles courses :

  1. Forest Run Bouskoura : 10 km
  2. Marathon international de Casa : 21 km
  3. Marathon international de Tanger : 21 km

 

Pourquoi le tarif a augmenté ?

Petite interrogation au passage. Le tarif 2016 était de 100 DH et celui de 2017 de 150 DH. soit 50 % d’augmentation. Je veux bien croire qu’il y a une inflation, mais pas a ce point la. De plus aucun argument précis n’est proposé pour justifier le nouveau tarif. Est-ce justifié :

  • Le nombre de sponsors a augmente. Il y a même un sponsor maillot (Seat)
  • La générosité de la première année n’existe plus : entrée crazy parc, tirage au sort pour des lots
  • le nombre d’inscrits a augmente, et donc ou sont les économies d’échelles

La ou toutes les courses (ou presque) au MAROC sont à 100 DH, une question légitime se pose : quel sera le tarif pour le Forest Run 2018 ?

Enfin, et il faut quand même le dire qu’aucune étude sur le tarif pratiqué par les organisateurs n’est publié. Peut-être que cela pourrait être intéressant d’ailleurs.

 

Le départ du Forest Run de Bouskoura 2017 :

Un départ à 9h30 est beaucoup trop tardif. Pour moi, mais aussi pour tout ceux que j’ai croisé. La course pour enfant prévue et qui est le principal argument du timing n’est pas à mon sens pertinent. On peut parfaitement lancer le départ de la course adulte à 8h, puis la course enfants à 8h15.

Je vous laisse aussi deviner ceux qui ont commencer à 9h30 et qui vont finir le semi marathon en 2h ou 2h30. La galère, vraiment. Anyway

De plus, l’espace de départ était bloqué par la sécurité. Impossible d’y accéder. Il faut attendre dehors, dans la cohue.
Petite pensée néanmoins pour le pauvre animateur. Il parlait, mais on ne pouvait pas entendre ce qu’il disait. Les portes du sas de départ se sont ouvertes à 9h26 et l’accès s’est fait avec toute la foule.
Par contre, une fois installé sur le sas, le départ a été lancé. Avec 7 min de retard, à préciser.

Toute la foule part avec une vitesse impressionnante (normal, légère pente). La bonne surprise est le premier point de ravito au 2ième kilomètre, avec de l’eau.
Vraiment bonne surprise, ça compense toute l’attente sous le soleil.

Le déroulé de cette épreuve :

Cette course est bien organisé, aussi bien que celle de 2016. Les VTTistes sont bien présents, la gendarmerie également (discrètement). L’animation et la ravito du 5ième kilométre était top. Sympa aussi l’idée de nous faire passer par un tunnel musical (par contre, j’ai perdu le signal GPS pendant ces 10 mètres).
Bifurcation entre les parcours du 10km et du 21 km bien visible, impossible de se tromper. Juste avant la montée du 7ième kilomètre d’ailleurs. Toujours éprouvante celle-ci d’ailleurs, et d’ailleurs beaucoup marchaient.
Dernier ravitaillement un peu avant le 9ième kilomètre et ligne d’arrivée après la dernière montée légère.


Arrivée également bien organisé, avec remise de médaille et petit coup de feutre sur le dossard. Puis sortie juste devant le village, avec kitbag et 2ième coup de feutre.

Il est important de souligner quand même quelques points :

Le nombre de coureur est assez important. Du coup la largeur des sentiers n’était pas suffisante. De nombreux coureurs ont préférés aller en parallèle du sentier pour plus de confort (attention aux pierres et autres branches quand même)

Sur certains tronçons, une poussière assez désagréable remontait et empêchait une bonne respiration. J’ai vu quelques-uns tousser voire s’arrêter. Cela aurait pu être éviter par les organisateurs avec juste une pelle (et 1 heure d’huile de coude). On le voit bien sur les photos suivantes, avec le nuage de poussière et quelques coureurs essayant de se protéger le nez avec la main ou leur teeshirt.

 

Mon ressenti général sur le Forest Run Bouskoura 2017 :

Je suis parti avec le peloton, avec une vitesse de l’ordre de 10 a 12 kmh. C’est énorme pour moi et j’ai ralenti au 2ième kilomètre. Même en ayant diminué ma vitesse, j’étais quand même à une allure haute pour moi (entre 6 et 6m20). Ralentir au 4ième kilomètre pour rester à une vitesse de l’ordre de 8,5 ou 9 km/h a été primordial. J’ai même bien diminué mon allure sur la montée du 7ième et vers la fin.

Comme d’habitude, mes applications favorites Runtastic et Decathlon Coach m’accompagnent. Ces 2 restent les meilleurs applis running pour moi. J’ai eut la chance par contre d’utiliser une montre (Garmin fenix 2). J’avoue que je ne la maîtrise pas encore. J’y arriverais j’espère bientôt en prévision du marathon de Casa et de celui de Tanger.

Enfin, j’ai une bonne nouvelle pour moi. Indépendamment de la fatigue, mon nouveau capteur cardio (Bluetooth smart + ANT+) a détecté une nouvelle valeur pour ma FCM :

  • Il y a un an, j’avais une FCM mesurée à la fin de Forest Trail Bouskoura 2016 de 182.
  • Il y a 10 mois, j’avais une FCM mesurée à la fin du semi marathon de marrakech de 189.
  • Aujourd’hui, ma FCM est de 191 (mesure Runtastic), ou 193 (mesure Garmin)

J’ai donc en seulement 1 an :

  • Augmenté mes performances avec un entrainement moyen (non intensif) mais surtout régulier
  • augmenté ma puissance cardiaque puisque mon cœur peut battre plus vite (update suite remarque de mounir : peut être que j’ai enfin atteint la FCM et qu’avant je ne faisais que la frôler)
  • Perdu un peu de poids (au Forest Trail 2016, je faisais dans les 110 kg, aujourd’hui dans les 100 kg)

 

Fiche technique Forest Run Bouskoura

A l’heure ou j’écris ce billet, il n’y pas encore de résultat complet sur le site de sportinnovation. J’ai discuté rapidement avec les organisateurs qui m’ont informé qu’il y avait un problème et que toute l’équipe est mobilisée dessus. Je mettrais cette partie à jour donc a ce moment.

Update 23/10/2017 :

sur 10 km : 1354 coureurs

Le premier est arrivé en 0h31m55

Le coureur n°777 (milieu du classement) en 1h06m44

Le dernier en 2h52h40

 

Sur 21 km : 408 coureurs

Le premier en 1h04m07

Le coureur n°204 (milieu du classement) en 2h01m26

Le dernier en 2h59m56

 

 

Note de la course

 Critères Forest Trail Bouskoura (/5)
Cotisation d’inscription 2
Nombre de ravitaillement 4
Staff médical disponible 3
Rapidité de la disponibilité des résultats 1
Facilité d’inscription 3
Teeshirt 4
Qualité de l’information d’avant course 4
Nature du ravitaillement solide 5
Kitbag contenu (eau + solide) 5
Ambiance de la course 4
Kit bag goodies 4
Nombre de coureurs 4
Total (sur 60)  : 43
Moyenne sur 10  : 7,17

Petit rappel sur les notes : il s’agit de mon appréciation personnelle uniquement, basée sur mon ressenti. Je ne la communique qu’à titre indicatif. Voir le classement des courses de la saison 2016/2017.

Excellent résultat donc pour cette course, malgré les petits soucis rencontrés. Cette épreuve a de grandes chances d’être un référence pour les coureurs, surtout avec un timing de début de saison (juste avant les marathon de casa et de tanger)

 

4 thoughts on “Forest Run Bouskoura, une deuxième édition 2017 haute en couleurs”

  1. Merci Saad pour ce partage qui reflète fidèlement l’ambiance de la course. Je te félicite pour ta détermination et ta persévérance.
    Je suis sûre que tu te dépasseras au marathons de Casa et Tanger…good luck 🙂

  2. Merci pour le bon article.

    Une remarque : la valeur la FCM n’est en aucun cas, absolument aucun cas, signe de performance, et encore moins signe de puissance cardiaque.

    Bon courage pour la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *